Camille ou CAMILLE par Mima

Il était une fois Mima, une grand-mère passionnée de littérature qui voulait à tout prix développer le goût de la lecture chez ses 7 et bientôt 8 (!) petits-enfants ! À chaque moment de la vie, un type d’histoire est adapté, et pour sa petite fille Marguerite, de 5 ans, elle a choisi de lire « Camille ou CAMILLE » de Marizabel, édité par Cache-Cailloux.

A quelle occasion avez-vous raconté une histoire à Marguerite ? 

Marguerite n’habite pas très loin mais les agendas sont tels que nous nous ne nous voyons pas assez souvent à mon goût.  J’utilise Story Enjoy pour maintenir le lien. Ce que j’adore c’est en parler après, quand on se voit en vrai. Encore mieux, on peut reprendre l’enregistrement de l’histoire et le regarder de nouveau ensemble !

Pourquoi avez-vous choisi ce livre ? 

Il va bientôt y avoir un bébé dans la famille de Marguerite ; son papa et sa maman préfèrent réserver la surprise, impossible pour elle de savoir si ce sera un petit frère ou une petite sœur ! Dans l’histoire on ne sait pas si Camille est une fille ou un garçon, et l’auteure joue avec cette confusion.  C’est drôle, bien illustré et surtout anti-clichés !

Comment avez-vous raconté l’histoire ? 

J’ai raconté l’histoire en ajoutant des petits commentaires issus de notre vie de famille (le cousin Gaspard qui aime faire le ménage et la cousine Alice qui joue au rugby ! ), comme je l’aurais fait si Marguerite avait été sur mes genoux.

Quel message avez-vous fait passer via cette histoire ?

Que petit frère ou petite sœur, ce sera aussi bien pour elle et sa famille. Et que garçon ou fille, c’est différent mais pas forcément comme on le croit à priori !

Pouvez-vous choisir trois mots clés en lien avec ce qu’apporte à un enfant le fait de lui raconter une histoire ?

C’est dur de choisir mais je dirais: TENDRESSE, TRANSMISSION et ÉVASION.

 

Découvrez les premières pages  de Camille ou Camille de Marizabel en cliquant sur ce lien !

Laissez nous un petit commentaire :-)